Se Planter là

arts plastiques Exposition

〓 Date & Horaire 〓

Samedi 26 vernissage à partir de 18h

Dimanche 27 novembre de 15h à 19h

Du lundi 28 au mercredi 30 novembre 2022 de 14h à 19h

〓 Tarif 〓

Entrée libre

Pour clôturer sa résidence d’arts plastiques à Gentilly, Elizabeth Saint-Jalmes expose les céramiques qu’elle a réalisé lors de ses rencontres avec les habitants pendant l’activation de son atelier mobile : le Cabinet Racine. Les paroles et les récits des gentilléens l’ont inspiré dans la création de ses œuvres. 

Pour cette exposition, la plasticienne dispose ses sculptures dans son installation géante, poétique et immersive : Abri Trou, espace manifeste de 1000m3 qu’elle qualifie de théâtre de jeux et de possibles. L’occasion pour le public de vivre une exposition dans une autre, d’observer l’association des matières et de découvrir l’espace du Générateur autrement. 

La spatialisation sonore bucolique rajoutée à la création lumière hypnotique qui accompagnent l’exposition Se planter là invite le public à interroger nos liens avec la nature et l’environnement.

« Se planter là » est un projet soutenu par la ville de Gentilly et la région Île-de-France. 

Élizabeth Saint-Jalmes

Depuis l’obtention du DNSEP à l’école supérieure d’arts de Brest en 2000, elle développe une pratique protéiforme en puisant dans les champs de la philosophie de l’art et de la culture populaire. Depuis 2009, elle invite des danseurs à activer ses matières plastiques et dispositifs performatifs en théâtre, en centre d’art, en galerie et en […]
Élizabeth Saint-Jalmes

Depuis l’obtention du DNSEP à l’école supérieure d’arts de Brest en 2000, elle développe une pratique protéiforme en puisant dans les champs de la philosophie de l’art et de la culture populaire.

Depuis 2009, elle invite des danseurs à activer ses matières plastiques et dispositifs performatifs en théâtre, en centre d’art, en galerie et en rue. Elle a travaillé particulièrement avec la chorégraphe Mathilde Monfreux pour les rapports au mouvement et à l’écriture et avec Cyril Leclerc qui aborde la lumière comme une matière plastique malléable.

Elle cosigne performances, vidéos et installations avec les musiciens Jean-Luc Guionnet, Eric Cordier, Pigeon Pourri, Laurent Pascal et Unglee Izi, Sébastien Roux, Blandine Pinon.
Avec la chorégraphe Mathilde Monfreux, entre 2008 et 2018, elle développe un travail de relation corps / matière plastique sous de multiples formes et modes d’écriture (performances Mitsi, pièces de danse Projet cochon, Tube, et Next). Elles proposent des ateliers de recherche autour de la relation corps / sculpture (Pontempeyrat, Chateauvallon, La compagnie, lieu de création, École supérieure d’art d’Aix en Provence, Le 3 bis F, Le Citron Jaune ).
Depuis 2001, elle est engagée dans une action artistique auprès de publics avec lesquels elle travaille la « création partagée » en collaboration avec de nombreuses structures (La Source, Pulsart, bailleurs sociaux, sauvegarde, ADSEA, APES, Feu vert, Est Ensemble, maisons de l’emploi, médiathèques ect…).
Avec Hélène Crouzillat au sein d’ateliers de création partagée, elle questionne les conditions de l’existence du sujet dans la société particulièrement avec leurs projets «Corps de Métiers» et «En travail».
Depuis 2010, on travail solo de performances est diffusé dans de nombreuses structures (galeries et centres d’art, festivals divers, écoles d’art). Elle développe également un travail de workshops autour des protocoles performatifs en écoles d’art.
En 2016, elle dirige avec Pascal Pellan le projet de collaboration internationale : «Babel es-tu là? qui propose à des acteurs culturels de 5 pays un cadre de création partagée.
Son travail « d’expositions environnements » est diffusé dans des galeries et centre d’arts depuis dix ans. En 2013, représentée par la galerie Gabriel & Gabriel, elle reçoit le prix du jury sur le salon du dessin Dessin à Paris. Elle est ensuite représentée par la galerie Santo Amor à Paris et participe à de nombreux salons du dessin curatés par Laurent Quénéhen.
En 2017, elle représente la France auprès de l’institut Français dans une série de 6 expositions en Russie.
Elle crée en 2018 avec Cyril Leclerc le duo de plasticiens PP+BL avec lequel ils tournent depuis des concerts performances et des installations plastiques dans le réseau d’arts numériques en France et à l’étranger : Pixel lent et MUSHROOM RIOT au Centquatre Paris, Le Cube, Le Générateur, Sonica Londres, Umeö Suède, Biennale Némo.
En 2020-2021 elle est artiste associée au générateur, lieu d’art et de performances à Gentilly.
Conçu lors d’une résidence au Générateur, l’Abri Trou a été exposé lors de divers événements et notamment aux Instants Chavirés (Festival Sonic Protest), au Centre Wallonie Bruxelles (Biennale NOVA_XX) et au Carreau du Temple (Les Traversées du Marais).

+ d’infos : https://www.elizabethsaintjalmes.com/