“I just hope that I can be as good as the show.”
Nomi Malone in Showgirls, Paul Verhoeven, 1995

Danseuses interprètes :
Harmony DL
Sorna Nonaa Ndoye
Lola Mino
Virginie Mrz
Emma Lacambra
June Mc Grane
Malva Van Dark

Musique Live :
Goldilox

Costumes :
Rad Hourani

Lumières :
Light is more

Auteure :
Émilie Noteris


« Strike » en anglais signifie alternativement et par ordre de fréquence : grève, frappe, coup, attaque, découverte, battement ou affichage.

La performance « womaniste » proposée par l’artiste Sarah Trouche, avec la complicité chorégraphique de Wynn Holmes, et textuelle de l’auteure Émilie Notéris, revisite l’histoire de l’art en proposant un défilé, « SCROLL », d’actions artistiques réalisées par des femmes de 1913 à nos jours.

Le « womanisme » est un terme inventé par l’écrivaine et militante du Black Feminism Alice Walker, pour souligner la contribution de toutes les femmes à la société, ne se réduisant pas à l’unique apport des femmes blanches de la première vague : « Une womaniste est à une féministe ce que le violet est au lavande. » La couleur violette est celle qui, retenue pour sa teinte, s’exprime ici dans le corps du texte, manifesté sous forme de banderoles.

 

🎥 Répétitions en images 🎥